Maisuong's Blog

Mes fic Yaoi, ici il n'y a que des fics yaoi originales, pas de fanfiction (du genre sasuXnaru).

08 mai 2009

mensonge et trahison [chap 7]

Excusez moi pour cette baisse de regime et ce chapitre un peu en retard...d'ailleur on m'a bien fait comprendre que j'étais en retard(merci les fille de m'avoir secoué XD)...-_-" Mais bon le principale est que la suite est la , j'espere que ça vous plaira! Bisoux!


CHAPITRE 7


Samedi…

- M. Jaydan, apparemment mon cours vous passionne et vous avez déjà tous compris, venez donc nous résoudre l’équation.

Il se leva et se mit devant le tableau pour observé plus attentivement l’équation en question. Il soupira et commença à écrire le calcul sans aucun doute et sans aucun arrêt. Quand il eut finit il reposa sa craie et retourna s’asseoir. Mme. Jones chercha ses mots pour trouver quelque chose à redire mais tout était parfait.

- … C’est exact, déclara-t-elle sans enthousiasme.

- Je sais, répondit Jaydan avec un sourire provocateur.

La fin du cours se déroula sans nouvelle interruption à l‘adresse de Jaydan jusqu’à la sonnerie. Le soleil brillait mais le vent soufflait d’un souffle glacé et la neige avait de nouveau recouvert toutes les allées du parc. Quand Jaydan voyait cette neige si blanche et ressentait le vent sur son visage, cela lui rappelait tellement son premier rendez-vous avec Kay qu’il ne pouvait s’empêcher de rougir bêtement.

- bah qu’est-ce que t’as Jay?

- Euh…rien rien.

Nicolaï était l’une des seuls personne que Jay appréciait un tant soit peu dans la classe. Jaydan ne connaissait pas vraiment ses camarades et n’avait pas de réelle affinité avec personne. Il cacha son visage rougissant dans son écharpe et s’en alla le plus vite possible laissant Nicolaï. Il sortit du lycée et rentra chez lui. S’il y avait bien un endroit ou il se sentait en sécurité c’était dans sa chambre. Il fonça a l’étage et commença a sortir toutes ses affaires de son placard. Ce soir il avait rendez-vous et il était hors de question qu’il soit aussi mal habillé que la dernière fois. Il entreprit donc de se trouver un ensemble digne d’une soirée.

              La nuit tomba et Jaydan était enfin près. Il alla dans la salle de bain arrangé ses cheveux décoiffé par le froid du dehors et descendit attendre dans le salon. Dix minutes passa sans un seul signe de vie de son compagnon. Jaydan se leva du fauteuil dans lequel il était assit depuis tout le temps et commença a tourner en rond autour. Il commençait a s’inquiéter… et si Kay s’était lassé de lui, un gamin sans expérience. Il continua a tourner en rond la peur au ventre d’avoir été oublié. Soudain la sonnerie du téléphone sonna, Jaydan était déjà effrayé a l’idée que ce soit Kay qui ai décidé d’annuler et de lui dire clairement. Il attendit la cinquième sonnerie avant de décrocher.

- Allo?

- Jaydan? C’est Ton grand frère chéri!

- Ah c’est toi.

- qu’est-ce que t’as ?t’attendais un autre coup de fil? Ta petite amie?

- Non.

- Bon bah c’était pour te dire que je rentrerai pas ce soir un pote ou plutôt un bon coup m’invite chez lui donc je te laisse, ta des pâtes dans le frigo. A plus.

Jaydan baissa la tête et raccrocha. Ses yeux commencèrent a s’embués et les larmes ne tardèrent pas a couler. Il s’écroula par terre et se mit à pleurer a chaude larme. Comment Kay avait-il put l laisser sans prévenir. Il se leva et courut dans sa chambre afin de dormir. C’était pour lui le meilleur moyen de ne plus être triste et de ne plus pleuré. Il ferma les yeux et plongea dans un profond sommeil échappant à tous ses malheurs.

              Une caresse dans ses cheveux. Son frère était quand même rentré? Jaydan sentit une autre main lui caresser la nuque et descendre sur son épaule. Son frère se coucha avec lui et continua a lui toucher les cheveux. Jaydan était aux anges et n’osait pas ouvrir les yeux de peur de casser ce magnifique moment de bonheur. Tout à coup les caresses cessèrent et Jaydan ne put s’empêcher de pousser un gémissement plaintif a l’adresse de son frère et reçut pour réponse un doux baiser dans le cou. Depuis quand son frère était-il si gentil avec lui? Jaydan intrigué, entreprit donc de se relever.

- Kay!! Cria Jaydan.

- Eh! Calme toi je vais pas te manger, dit Kay tout sourire.

Jaydan resta immobile quelques secondes et se jeta au cou de son aîné.

- Ou est-ce que tu étais, je t’ai attendu tout le temps!

- Excuse moi j’ai été retenu. Si j’avais su que tu avait attendu autant je serai venu directement.

- j’ai cru que tu m’avais abandonné!

- Mais non, comment j’aurais put abandonner une mignonne petite bête comme toi. Tu aurais du m’appeler…

Jaydan se blottit contre Kay qui recommença a lui caresser les cheveux pour le rassurer. Mais un détail frappa Kay qui s’arrêta net.

- Jay… t’as les yeux rouges, t’as pleuré?

- …

- Excuse moi Jay.

- reste avec moi.

- Oui je reste avec toi.

Kay lui souris et l’embrassa. Combien de fois Jay avait-il rêvé de ces retrouvaille depuis la dernière fois. Il restèrent enlacé le temps que le brun se calme et soit bien réveillé.

          La nuit était tombé et Kay se mit a exploré la chambre de fond en comble en attendant que le brun se soit changé. Un cadre photo posé sur son étagère de bureau attira son attention. La photo représentait Jaydan dans les bras d’un autre petit garçon blond souriant, il devait bien avoir 13 ans minimum. Un bruit de porte se fit entendre et Jaydan apparut vêtu d’un jean noir et d’un pull blanc. Il regarda Kay un instant et son regard se focalisa sur ce qu’il avait dans les mains.

- Jay? C’est qui sur la photo? Pas que je suis jaloux mais juste pour savoir?

- Un ami, répondit Jaydan en baissant la tête.

- Ah oui? Tu dois beaucoup y tenir pour l’avoir encadré, tu me le présentera un jour?

- Non.

- Hein?

- Non.

- euh…pourquoi?

- Il a disparu.

- Comment ça?

- je n’aime pas raconté ça.

- Comme tu veux je te force pas, dit Kay en reposant le cadre.

Jaydan soupira. Il s ’assit sur le lit et se blottit dans les bras de kay.

- C’était mon premier petit ami. Il s’appelait Aki.

Jaydan regarda nerveusement Kay qui semblait l’écouté avec beaucoup d’attention et repris:

- C’était aussi mon meilleur ami. On était toujours ensemble et ses parents avaient un peu peur pour lui car mon frère ne traînait pas avec des gens fréquentables. Ah oui, j’ai oublié de te dire que mes parents était a la tête d’un des plus grand gang de la ville mais qu’à leur mort apparemment il s’est dissous petit a petit. Mon frère était censé reprendre le commandement mais ne l’a pas fait je ne sais pour qu’elle raison. C’est pour ça que la famille à Aki se méfiait de nous mais on trouvait toujours un moyen de se retrouver de toute façon. …C’était un samedi, en février, nous étions allé a l’école. Je n’avais pas put resté jusqu’à la fin des cours car j’avais de la fièvre donc je suis rentré en attendant Aki qui était resté et qui devait terminer à 12h30, Jaydan étouffa un sanglot et continua, il n’est jamais rentré. C’était il y a 5 ans. La police l’a recherché partout et ses parents nous ont tenu comme responsable en pensant que c’était l’un des gang rival qui l’avait kidnappé pour se venger. On l’a jamais retrouvé.

- Vous aviez quel age sur cette photo?

- Il avait 14 ans. C’est la dernière photo qu’on prise ensemble.

- Je suis désolé jay.

- … Des fois j’ai l’impression de le voir dans la rue mais ce n’est jamais lui. Je n’est jamais perdu espoir de le revoir vivant un jour.

                Kay n’avait jamais vu son ami si triste et avait le sentiment étrange de comprendre exactement ce que Jaydan ressentait. Ce sentiment de manque et d’abandon. Malgré les recommandations de Gin, il se sentait faiblir face à Jaydan et après l’avoir vu si triste il ne pouvait pas ignoré qu’il s‘était attaché a lui en quelques jours. C’est la première fois qu’une personne arrivait a l’émouvoir. Jaydan ne se rendait même pas compte à quel point il le faisait douter de lui-même ou de ce qu’il était censé faire. Il avait l’inconcevable envie de le protéger contre tout, contre Gin et contre lui-même.

Posté par milou-chan à 16:18 - Mensonge et trahison [finie] - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire