Maisuong's Blog

Mes fic Yaoi, ici il n'y a que des fics yaoi originales, pas de fanfiction (du genre sasuXnaru).

15 juin 2009

Anghell [chap 9]

hello everybody! voila une tout nouveau chapitre! Je voulais en faire plus mais manque de temps donc voila, mais je vais essayer d'en faire un de plmus ce soir... ce qui se passe dans ce chap va peut-être vous paraitre bizard mais bon, à vous de voir ce que vous en pensez...^^sur ceux bonne lecture! bisoux!

ps: je vais être absente trois semaine à partir de mercredi, je reviens le 10 juillet jusque là pas de sortie...à par si je reussit à aller sur l'ordi pendant mes vacances...(ce qui m'étonne mais on peut toujorus esperer^^)

CHAP 9:

             Angel se leva de son lit, en forme et de bonne humeur. Son appartement était bien rangé et sentait le propre, rien à voir avec la chambre d'Edward, qui elle, était plutôt bordélique. S'amuser avec lui était devenu l'un de ses passes temps. Il était peut-être hétéro mais cela ne l'empêchait pas de le regarder et de ne pas réagir à ces provocations, soit il n'y arrivait pas, soit il ne voulait pas qu'il arrête. Dans les deux cas, son cher Edward savait garder son self-control. Même si un jour il savait qu'il ne se retiendrai plus. Il ne s'arrêterait pas avant d'avoir eut complète réparation de ce qu'il lui avait fait. Il ouvrit les volets laissant la lumière du jour envahir la pièce. Il plissa les yeux, aveuglé avant de s'habituer et d'aller s'habiller. Après s'être préparer il se dirigea vers la boulangerie la plus proche, il avait peut-être un régime strict pour garder la ligne, cela ne l'empêchait pas de transgresser certaines règles comme aller s'acheter un pain au chocolat de temps en temps le matin. La météo avait prévu du soleil pendant toute la journée à une température très chaude. Il passa sa main sur son front avant de continuer son chemin jusqu'au lycée.

             Quand il arriva, Alice était déjà là et l'attendait de pied ferme. Vêtue d'une jupe courte et d'un décolleté, elle semblait encore plus vulgaire que d'habitude. Il soupira et alla la rejoindre, fatigué de devoir traîné avec une fille aussi indécente. Il s'assit et écouta la longue liste des aventures que son amie avait à lui raconter. Edward entra à son tour, vêtu d'un short à fleurs hawaïen et d'un débardeur blanc, rien à voir avec Alice. A ce train là, cette fille va vraiment finir en maillot de bain à la fin de l'année s'il continu à faire aussi chaud, pensa Angel moqueur. Il tourna la tête et observa le nouvel arrivant, ne prenant plus compte de sa conversation avec Alice, qui avait commencé un long monologue. Il avait remarqué depuis le début qu'Edward la regardait avec insistance, la suivait des yeux quand elle allait au tableau ou l'observait de loin dans le parc. On aurait dit un admirateur secret de la belle. L'homme de l'ombre..., à cette pensée Angel ne put s'empêcher de pouffer, imaginant très bien Edward déguisé en fantômes caché derrière les buissons du parc.

- Quelque chose vous fais rire Mr. Johnson?
- Non rien, répondit Angel les larmes aux yeux.

Il termina la fin du cours à dessiner l'admirateur secret sur une feuille de son cahier afin de s'occuper.

*****

             Angel suivit Edward de loin, celui-ci étant en train de suivre lui même Alice. Il le regarda quelques minutes a suivre des yeux et se détourna vers sa salle laissant derrière lui la jeune dévergondé et l'amoureux transit. L'heure de la pause déjeuner fut des plus attendue après de longues heures interminable pendant lesquelles il s'était amusé à compté les nuages. L'ennui fait faire de drôle de choses parfois, rigola-t-il. Il continua dans l'allée et alla se poser sous un des arbres. Le soleil commençait à tapé de plus en plus fort et la chaleur commençait à être insupportable. C'était rare pour lui d'être seul, sans avoir une horde de fan à ses pieds. Le silence n'était pas une chance qu'il pouvait avoir tout le temps et il en profita donc sans ménagement, allongé de tout son long dans l'ombre. Il ferma les yeux et s'évada pendant un court moment.

             Pendant sa courte pause il réfléchit à une bonne idée pour provoquer le pauvre Edward. Il ne s'en lassait jamais. Le voir rougir ou gêné. Alice arriva après un court moment et s'approcha de lui. Elle souriait comme jamais et la joie pouvait se lire sur son visage. Angel se demanda une seconde ce qui pouvait la mettre dans un tel état, qu'il pouvait presque décrire de transe.

- Angel Tu sais quoi? j'ai été admise au pompom girl!
- hein? de quoi tu parles?
- Bah je t'avais dit! j'ai posé ma candidature au club des pompom girl du rudby! Et ben j'ai été prise!
Angel se rappela vaguement de la fois où elle lui en avait parlé, mais il se rappelait aussi avoir laissé tombé la conversation qu'il avait trouvé très ennuyante.

A peine eut-elle finit de parler qu'Edward s'approcha d'eux et vint s'asseoir à la table voisine. Une idée lui traversa l'esprit, bien décidé à le pourchasser encore et encore.             

- Oh mais c'est super! Alors comme ça ils t'ont prise? répéta Angel d'une voix forte afin d'être sure que son voisin entende.
- Tu trouves! s'exclama la jeune fille très heureuse de voir que son camarade s'intéressait enfin à elle. Moi aussi ça ma surpris au début, mais ils ont dit que j'avais la taille idéal! Je commence demain! ils m'ont donné la tenue, j'ai une jupe et un haut jaune avec des rebords bleus! continua Alice débordante d'enthousiasme.

Elle continua à parler tandis qu'Angel jeta un coup d'oeil sur sa gauche pour vérifier que tout marchait selon ses plans.

*****

Edward avait entendu la conversation entre Angel et sa chère Alice. Il était vraiment heureux d'apprendre qu'elle avait été accepter dans équipe des filles, sachant que c'était très dure d'être bien accepter parmi elles. Il se réjouissait d'avance d'être mardi.

*****

              Comme prévu Alice se rendit à son premier entraînement avec sa nouvelle équipe. Il l'observait de loin. La jupe jaune lui sciait à merveilles et mettait en avant ses jambes vertigineuses. S'il n'avait pas été homo, il aurait sûrement été attiré par sa beauté; même si, connaissant son caractère de pipelette, il aurait vite été lassé. L'entraînement commença. Les filles effectuèrent quelques pas, montrant ainsi à son amie ce qu'il fallait faire. D'habitude dans ce genre de milieu la compétition était rude mais aucune des filles ne semblaient vouloir lui mettre des bâtons dans les roues. Elle se révélait être assez souple, passait sa jambes aisément au dessus de la taille, à hauteur de sa tête. Du haut des gradin, à l'ombre, il guettait la moindres arrivée.

Personne ne semblait venir, il continua donc d'observer le groupe de fille sur le terrain. Cet endroit lui rappelai tant de souvenir, sa partie de "rudby" qui s'était plutôt transformée en partie de catch grand format ainsi sa chute mémorable dans la boue. Il rigola de ses exploit passés et ne remarqua pas la venue entre temps d'Edward qui vint s'asseoir près des barrières pour mieux observer l'entraînement. Angel leva la tête et le vis accoudé à la balustrade, les yeux rivés sur le groupe de filles, ou plutôt sur Alice. Il sourit, content qu'il soit venu et l'observa dans ses moindres gestes jusqu'à la fin de l'entraînement. Une fois que les filles furent parties, il le suivit jusqu'aux vestiaires. Les pompom girls étaient sûrement en train de se rhabiller, s'était le moment d'agir.

- Hey! Edward! lança-t-il à celui-ci.
- Hein? Qu'est-ce que tu fou ici toi? demanda Edward énervé de se retrouver encore seul avec cet individu.
- Hum, probablement la même chose que toi. Tu es bien venu voir Alice non?
- ... qu'est-ce que ça peut te faire? souffla-t-il un peu gêné que son pire ennemie se soit rendu compte de ses attentions.
- Rien, juste que je suis un peu jaloux que tu ne viennes que pour elle. La douche de la dernière fois ne t'aurait-elle pas plu? fit-il, un sourire pervers affiché sur le visage.
- T'approches pas de moi sale pervers!

              Il n'eut pas le temps de réagir qu'Angel était déjà collé à lui, et commençait à passer ses mains sur son torse. Edward se retourna exténué d'être le jouet de cet homme, mais celui-ci le rattrapa et le plaqua contre le mur. Angel se trouvait maintenant dans son dos et s'amusait à soufflé dans le cou de son camarades, un souffles chaud doux. Il passa sa langue sur son oreille et sentit sa victime se tendre et frémir. Apparemment cela ne le laissait pas sans effets, peut-être perdra-t-il enfin son self-control. Angel continua à s'amuser et glissa lentement une main sou son tee-shirt et laissa l'autre descendre en dessous sa ceinture. S'en fut trop pour Edward qui n'en pouvait plus d'être harcelé de la sorte. Angel ne cacha pas sa surprise quand une vive douleur se fit sentir sur sa joue. Il se trouvait maintenant par terre et porta sa main à sa joue qui commençait à devenir rouge. Edward se tenait désormais debout devant lui, le poing serré. Il avait enfin craqué. Angel resta à terre, toujours le visage endolori.

- Aie! Non mais ça va pas! cria-t-il.
- Hein mais c'est toi qui...

Il n'eut pas le temps de finit sa phrase que des bruits de pas résonnèrent dans le couloir, et Sarah et Alice déboulèrent. Elles restèrent bouches bées devant le spectacle qui s'offrait à leurs yeux. Ce fut Alice qui fit le premier pas. Elle se mit à courir vers Angel qui était encore par terre.

- Angel! Ça va? demanda Alice à celui-ci très inquiète.
- Ouai on va dire ça, mais j'ai super mal à la joue.
- Attend, je vais aller te chercher de la glace.

Soudain un bruit sec retentit, surprenant les deux amis au sol. Sarah se tenait désormais devant son frère et venait de lui asséner lui claque violente du revers de la main. Son air sévère de grande soeur faisait peur à voir. Son frère tenta vainement de lui expliquer mais ne compris que trop tard que tout était contre lui.

- C'est pas ce que vous croyez, je...
- Qu'est-ce que tu lui as fait Edward? Ça va pas de frapper les gens comme ça? lui reprocha Alice toujours accroupie à coté d'Angel. Tu n'es vraiment qu'un mec idiot je te croyais au dessus de tout ça!
- J'avoue que tu n'es qu'un idiot! J'ai honte de toi, d'être ta soeur! Allez viens Angel, on va te conduire à l'infirmerie ya de la glace.
- Okay merci, fit-il avec un petit sourire timide pour les remercier.

Il se releva et les suivit dans le couloir jusqu'à l'infirmerie. Il se retourna une dernière fois pour voir Edward la mine déconfite. Il décida de ne pas le laisser comme ça et lui lança un dernier sourire moqueur en sa direction avant de disparaître avec les filles.

            Edward n'y croyait pas ses yeux. Il venait encore de se faire rouler par ce mec et avait perdu toutes les chances de nouer un lien avec Alice. Il fit exploser toute sa rage d'un coup de point énorme contre le mur. Celui-ci ne bougea pas mais par contre, ses os craquèrent d'un bruit sec sur le béton. Il se crispa et plissa les yeux de douleur. Il enleva doucement sa main du mur laissant quelques trace de sang dessus. Ses phalanges étaient complètement recouvertes de sang, écrasé par l'impact. Il essaya de désiré les doigts, la douleur fut terribles et il dut se résoudre à garder les mains un peu serrées. Il marcha à pas rapide dans le couloir et alla s'asseoir sur le banc de la pelouse se trouvant en face du lycée. L'envie de pleurer lui tenaillait l'intérieur et il devait lutter contre cette envie qui le pressait de l'intérieur. La tentation fut trop forte et il se laissa aller mélangeant ses larmes à son sang. Quelques minutes passèrent avant qu'il ne se calme et redresse la tête. Il aperçut une paire de basket devant lui et se redressa entièrement. Sa colère oubliée refit surface d'un coup en voyant Angel devant lui un sac de glace à la main.

- Espèce de..., commença à crier Edward hors de lui.
- Je suis désolé.
- Hein? Edward s'arrêta de crier, surpris de ce qu'il venait d'entendre.
- Je suis désolé, je ne savais pas que ça allait te mettre dans cet état. Tu as mal non? tiens de la glace, je n'en ai pas réellement besoin même si dois avouer que tu t'es pas retenu tout à l'heure.

             Angel saisit la main qu'Edward gardait serrée contre lui et appuya la glace dessus. Son ami ne put s'empêcher de gémir devant la sensation gelée mais serra les dents pour oublier. Ils restèrent un petit moment dans cette position. Edward ne comprenait pas le revirement de la situation. Pendant instant il s'était fait rejeté de tous à cause de l'homme qui était à présent en train de le soigner, ou du moins qui essayait de l'aider. ce garçon était vraiment incompréhensible, un moment il lui faisait la misère, l'instant d'après il lui sourit gentiment et s'excuse. Peut-être avait-il une double personnalité? Ou peut-être voulait-il juste se faire pardonner pour pouvoir mieux l'embêter encore après. Il savait que c'était mal de se laisser faire de la sorte mais ne trouva pas le courage de le repousser.
Angel finit et enleva enfin le sac de glace. Il regarda sa main et leva les yeux vers lui.

- Va désinfecté quand tu rentres. Tu devrais aller voir un médecin, ça peut-être grave. C'est peut-être cassé?
- ...
- Je suis désolé, répéta Angel en souriant gentiment, tu sais j'aime juste te provoquer mais il faut pas le prendre mal. C'est promis j'arrête de te provoquer comme ça. Mais ce n'est pas pour autant que je vais te laisser tranquille, juste je te promet de ne plus te toucher sans ton autorisation.

Il se pencha vers son jeune ami et posa ses lèvres délicatement sur les siennes. Ça n'avait rien de provoquant ni de méchant, ça ressemblait plutôt au baiser d'un jeune couple. Edward, surpris, ne le repoussa pourtant pas. Les lèvres du mannequin étaient douces et semblait faites pour être embrassée à longueur de journée. Puis, Angel se redressa et s'éloigna après lui avoir sourit une dernière fois.

*****

             Edward était rentré chez lui, sous les regards accusateurs de sa soeur. La tension entre eux deux n'était plus à faire et ils passaient leur temps à ce fuir. Après un repas chacun de leur côté, Edward monta dans sa chambre. Il se changea et se mit dans son lit. Après avoir laissé ses yeux tourné dans le vide, il posa son regard sur le poster accroché sur son mur contre lequel était adossé son lit. Angel... Il caressa de son doigt ses ailes noires et continua en longeant son dos. Ses yeux ne se détachaient plus de sa photo, le laissant sans voix. Le baiser du parc lui avait laisser une sensation de manque. Plus il le regardait plus il se sentait attiré par cet homme qui l'avait maintes et maintes fois contrarier, et pourtant ce qu'il s'était produit précédemment avait eut pour effet de lui pardonner toutes ses mauvaises actions; Il venait de découvrir une autre partie de lui, qui n'avait pas l'air si méchante, qui lui plaisait. C'était pathétique mais vrai. Il ne lui en voulait plus, et avait presque l'impression d'avoir oublier Alice pour lui. Il éteignit enfin la lumière et ne pensa pas à autres choses qu'Angel.

Posté par milou-chan à 17:20 - AngHell [en cours] - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    J'aime bien !
    C'est sympa comme plan de chapitre: matinée de Angel, rencontre entre les deux, soirée d' Edward.
    Voir leur quotidien, ça permet de s'en rapprocher...
    Et puis ça faisait longtemps qu'on avait pas vu la scène vue des yeux d'Angel, non?
    Mais j'aimerai bien savoir si, son revirement, à la fin, c'est feint ou c'est pour mieux l'enfoncer... ça me paraît bizarre... Un peu soudain.
    En tout cas... LA SUITE !!! LA SUITE !!!

    Bon, voili voilou...
    Bon début de vacances, à plus.

    Posté par Cessou, 15 juin 2009 à 19:28

Poster un commentaire