Maisuong's Blog

Mes fic Yaoi, ici il n'y a que des fics yaoi originales, pas de fanfiction (du genre sasuXnaru).

08 mai 2009

Mensonge et trahison [chap 5]

CHAPITRE 5


                 Jaydan se retournait depuis une heure dans son lit sans arrivé à se rendormir. Ses joues n’avaient pas dérougit (sa se dit sa?) depuis qu’il avait quitté Kay et cela le mettait encore plus mal a l’aise de repenser aux événements précédant. Il était rentré en courant et s’était caché le plus vite qu’il avait put sous sa couette car si son frère le voyait il lui aurait posé trop de questions. Neven était doué pour mettre les gens mal a l’aise et savoir quand quelque un allait bien ou pas. Il se posait tant de question. C’était la première fois que quelque chose comme ça lui arrivait…et avec un homme en plus! Jaydan se frappa la tête pour se remettre les idées en place. Non pas que ça lui avait déplut, juste que il ne savait pas comment prendre ce geste. Devait-il l’appeler pour lui demander? Bien sur que non! Déjà qu’il n’arrivait pas a penser correctement alors en plus lui parler! Il se leva d’un bond et entrepris d’aller prendre une douche pour se rafraîchir les idées. Une fois sous la douche il ferma les yeux et repensa a lui, a ce baiser, c’était comme si cela avait été un rêve. Tous les deux sous la neige…

- DRINGGG

- Oh merde!

Il posa une serviette sur ses hanches et descendit en trombe les escalier. On ne pouvait pas le déranger a un plus mauvais moment. Il prit les clef et ouvrit férocement la porte prêt a tuer le fauteur de troubles.

- Toi!

- Ah bah je voit que ça te fais plaisir de me voir, dit Kay en souriant.

Jaydan resta sans voix devant lui tandis que Kay le détailla de bas en haut.

- Euh…bah entre maintenant que tu es la.

Jaydan s’écarta de la porte pour faire rentrer son invité. Il referma la porte et fonça a l’étage.

- Je vais m’habiller.

                  Il s’enferma dans la salle de bain et se mit devant la glace. Ses joues était sur le point de cramer. L’avait-il vu avec cette tête la! Jaydan commença a paniquer et s’envoya de l’eau glacée a la figure croyant faire disparaître ses rougeurs ce qui, au contraire lui fit un effet glacial et qui le colora encore plus. Que pouvait-il faire maintenant? se présenter le feu aux joues faisant comme s’il de rien n’était ou s’enfuir…Il opta pour la deuxième solution et courut jusqu’à sa chambre et ouvrit la fenêtre. Malheureusement son espoir fut anéanti en voyant les 5 étages. Il s’imaginait déjà aplatit au pied de l’immeuble les boyaux sortant comme des guirlande de noël…Il s’écroula sur les genoux la tête écrasée contre le radiateur se maudissant lui-même d’être aussi lâche et aussi idiot. Cinq bonnes minutes devait être passé mais il n’arrivait toujours pas a bouger…s’il en avait le courage et s’il ne ressentait pas la douleur il se serait auto giflé.

- C’est comme ça que tu sèche? Dit- Kay en rigolant en voyant Jaydan collé au radiateur.

-hein? Non pas du tout je…euh…

- Qu’est-ce que t’as?

- Rien…pourquoi?

- Tu sais je vois très bien qu’il y a quelques chose qui ne va pas, dit-Kay sérieusement.

Bon dieu! Pourquoi ils étaient tous pareil lui et son frère à lire en lui comme un livre ouvert. En même temps il devait avouer que ça se voyait. Il baissa la tête et se mit a tourner ses pouces nerveusement.

- Euh…dis…pourquoi ta fait CA hier?

- De quoi CA?

- Bah tu sais!!CA!

- Ben vas-y explique toi.

- Pourquoi tu m’a embrassé idiot!

Il resta figé pendant 2 minutes(oui encore quelques minutes) pendant lesquelles ses joues passait a la couleur violette.

- Ah bah tu vois quand tu veux, dit Kay en souriant(encore)

- Co…comment ça?

- Faut vraiment t’obliger a dire les chose hein?

- Quoi! Tu veux dire que c’était fais exprès!

- Bah oui haha…

- idiot ! idiot! idiot! Cria Jay en frappant son « agresseur » de ses poings.

Avant que Jay put dire quoi que se soit Kay lui attrapa les poignets et s’empara de ses lèvres. Le baiser était plus intense que la dernière fois mais tout aussi doux. Jay savait qu’il faisait peut-être une erreur en se laissant faire mais ne trouva pas la force de repousser Kay qui commençait à faire balader ses mains dans ses cheveux. Jaydan ne put s’empêcher de pousser un soupir ce qui fit arrêter Kay qui se redressa se détachant des lèvres de son cadet. Tout a coup Jaydan avait l’impression d’avoir cassé l’ambiance en une seconde.

- Euh…je suis désolé…

- de quoi?

- bah d’avoir cassé l’ambiance, cria-t-il la voix pleine de regret.

- Non désolé c’est moi, j’ai eu peur de pas m’arrêter a temps…on ne sais jamais.

-…

- Quoi?

- Pourquoi ta fais sa, reprit Jaydan avec le même ton du début avant que Kay recommence à lui faire « ça ».

- Tu changes vite de tête toi. Un moment tu gémis et l’autre tu es prêt a me tuer pour t’avoir fait gémir. T’es trop marrant…

- c’est pas marrant, rétorqua Jay avec un air de gamin boudeur.

Kay le prit dans ses bras attendrit par le gamin qui était devant lui.

- Tu sais a qui tu me fait penser? Au chat Potté de shrek avec ses grand yeux.

- Et je suis censé prendre ça comment?!

- Bah bien! Il est trop mignon le chat!

- T’as toujours pas répondu a ma question! D’un tu ne répond pas et en plus tu te permet de recommencer! T’es gonflé quand même!

- Ahaha, Bah parce que tu me plait.

Cette réponse n’était pas celle qu’avait imaginé Jaydan. Il avait plutôt imaginé un discours a l’eau de rose ou dans le genre…Nada. Lui qui croyait encore à l’amour éternelle, il se rendit compte que tout n’était pas comme dans les livres. Cela lui rappela tout a coup une des discutions qu’il avait eu avec son frère quand il était petit lors de ses 8 ans.

- Un jour je vivrai avec une princesse et je serait très heureux!

- Pauvre petit frère, Faut pas compter sur ça! Maintenant ce genre de chose n’existe plus. Ya plus que la baise qui compte. Avant tout faudra que tu la baise ta princesse. Ya que ça de vrai.

- la baise?

- t’apprendras quand tu seras plus grand.

Maintenant il savait ce que ça voulait dire. Comment on pouvait avoir des conversation aussi critique avec son frère lorsqu’on a que 8 ans. Est-ce que c’est pour tout le monde comme ça ou est-ce qu’il était le seul…Le pire c’est qu’il avait raison. Kay ne l’aimait pas et était juste attiré par lui, et le problème c’est que la princesse dans l’histoire c’était lui. Jay secoua la tête et se mit à genoux, l’air complètement paumé. Kay le regardait avec amusement étonné que les jeunes d’aujourd’hui soit aussi lent a la détente.

- Mais tu m’aimes pas alors? Demanda timidement Jaydan toujours la tête entre les jambes.

- bah je suis attiré c’est déjà beaucoup! M’en demande pas trop c’est pas Noël!

- Euh…excuse.

- Toi?

- Quoi moi?

- Tu m’aimes?

- je sais pas…ça veut dire que je suis attiré aussi alors?

- ouai on peut dire ça. Si tu veux on pourrait sortir?

- Quand?

- maintenant.

- hein?

- Allez vient!

Kay lui balança des fringue a la figure et saisit Jay par le poigné. Kay lui fit visiter les quartiers connus de la ville et lui conseilla les bars et les boites les plus branché de la région. Pour finir ils entrèrent dans une boites de la ville et dansèrent jusqu’à ce que Jaydan montre certains signes de fatigue.

- Viens je te ramène tu commence a être fatigué.

Ils sortirent et prirent la belle mercedes de Kay. Le trajet fut un peu plus long que prévus a cause des embouteillage et ils arrivèrent avec une heure de retard a l’appartement.

- 3h00... Il va pas t’en vouloir ton frère?

- Non il ne rentre pas ce soir et ses gardes du corps sont avec lui. Enfin une soirée tranquille. Merci Kay, C’était super!

- de rien. Ça te dirait qu’on se voit samedi?

- Euh…oui si tu veux.

- Bon bah à samedi! Dit Kay tout joyeux, ne laissant pas le temps a Jaydan de répondre il emprisonna ses lèvres d’un doux baiser comme il savait si bien le faire.

Jaydan remonta jusqu’à son appartement et se dépêcha d’aller se coucher. Il ne savait pas pourquoi mais ses sentiments pour Kay commençait de plus en plus a se renforcer. Tout a l’heure encore il ne savait pas ce qu’il ressentait pour lui. Mais après ce baiser, il en était sur, il l’aimait. Vous ne croyez pas au coup de foudre? Lui maintenant si. Il remonta sa couverture jusqu’à ses épaules et s’endormis rêvant à samedi.

Posté par milou-chan à 16:04 - Mensonge et trahison [finie] - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire