Maisuong's Blog

Mes fic Yaoi, ici il n'y a que des fics yaoi originales, pas de fanfiction (du genre sasuXnaru).

09 mai 2009

Anghell [chap 6]

Voila le tout dernier chapitre avant que je ne parte en vacances. Je ne serait donc pas là jusqu'à la rentrée!
(moi je dis VIVA ESPAGNA!!!)
Bref j'espère que vous passerez(ou que vous passez) de bonnes vacances et voila mon cadeau de départ XD

Cessou--> merci pour ton commentaire ma penurie n'a plus de raison d'être maintenant XD
hana-chan--> j'espere que ton ordi refonctionnera un jour!!!
Ori-chan--> j'ai trop peur pour m'exprimer sur ce sujet...T_T


CHAP 6

- Bien, maintenant que les présentations sont finies, va t'asseoir Angel. Tiens il y a une place près de Edward en haut.

             Le brun fit un signe de tête avant d'aller s'asseoir à l'endroit désigné. Il le retrouvait enfin. Il n'avait pas changé. Toujours cet air hautain et arrogant, sur de lui. le blond ne le regarda même pas s'asseoir, restant le nez plongé dans ses feuilles. L'heure passait et pas une seule fois, Edward n'avait daigné le regarder. Quand le cours prit fin, Edward se leva rapidement et sortis en courant. Il avait quand même changé depuis la dernière fois. Il semblait plus solitaire. Il ne semblait connaître personne ce qui changeait assez bien de l'année dernière où tous étais presque à se prosterner devant lui. Angel rigola intérieurement avant de se décider lui aussi à se lever quand une voix l'interpella.

- Ange?

- Oui, dit-il en se retournant.

- salut je m'appelle Alice, tu es bien le jeune homme de l'affiche pour le parfum?

- Oui, répondit-il d'un ton neutre.

- Wouah! On a vraiment de la chance d'avoir quelqu'un comme toi dans notre classe. Si tu veux on peut t'aider à visiter le lycée?

- mmm... pourquoi pas?

- Bien! Alors le bâtiment de sciences se trouve de l'autre coté là bas, tu vois?fit-elle en lui désignant un grand bâtiment gris qui semblait sur le point de s'écrouler sous les années.

- Euh... oui je vois assez bien. C'est le truc là bas, qui croule?

- en plus tu as de l’humour, tu me plait vraiment, ça te dirai de manger avec nous ce midi?

          Il fit un signe de tête en guise de réponse et la suivit. Ils passèrent toute la journée collés l’un à l’autre. Alice n’était pas une mauvaise fille même si certaine de ses phrases étaient assez indiscrète ce qui ne plaisait pas trop à Angel. Mais il faisait avec de sorte à s’intégrer plus facilement. Même les garçons l’acceptaient assez bien se qui étonna le plus Ange qui croyait qu’ils ne craignent la compétition. Seul Edward l’ignorait ouvertement et l’évitait. le brun se demanda depuis quand il était renfermé. De toute façon, qu’il l’ignore ou pas, cela n’avait pas d’importance... pour l’instant, car qu’il le veuille ou non il finirait bien par venir lui parler.

**

une semaine plus tard...

             Les jours passèrent et aucun changement ne furent noté dans l’attitude d’Edward par rapport au brun. l’avait-il reconnu? cette hypothèse était envisageable mais peu probable.
               
                Edward n’avait jamais cru possible qu’une pseudo star puisse venir dans son lycée. dans sa classe en plus! Cela n’était vraiment pas prévus. Lui qui avait toujours été le plus populaire, cet idiot commençait vraiment à être gênant, à lui faire de l’ombre. Il fallait vraiment qu(‘il trouve un moyen de se débarrasser de lui. Il franchit la porte du gymnase et se dirigea tout droit vers son entraîneur.

- Ed! Ça fait une demi-heure que je t’attend! Où est-ce que tu étais! Tu commences vraiment à prendre de mauvaises habitudes! Tu es tout le temps en retard! Tu crois que c’est parce que tu es le capitaine que tu peux tout te permettre, au prochain écart t’es viré c’est clair?

- pas la peine... je laisse tomber.

- ... quoi?!

- T’as bien entendu.

           Ne laissant pas son entraîneur râler encore après lui, il tourna les talons laissant celui-ci littéralement... sur le cul. Le rudby commençait vraiment à le lasser, et il n’avait vraiment pas envie de continuer un truc inutile. Il sortit donc l’esprit libéré d’un poids et alla se décontracter au bar du lycée. Il avait ces petites habitudes et ce bar en faisait partie. Sarah gueulait souvent qu’il rentrait tard ou autre mais cela n’avait aucune importance. Rien ne le changerait jamais. Il pénétra dans le petit bar et alla s’asseoir à sa table habituelle qui se situait tout au fond. C’était une partie de la salle qui était assez tamisée et cela lui permettait de réfléchir aisément. Il sortit une feuille de son sac et un crayon. Il commença à crayonner une silhouette et u paysage l’entourant. Une ombre vint soudain lui cacher sa feuille couvrant le peu de lumière qu’il y avait. Il releva la tête assez énervé qu’on vienne le déranger dans un moment comme celui-ci. La surprise fut immédiate, lui qui disait que rien ne pouvait lui faire changer son habitude du bar il vit un élément pouvant tout à fait changé cela.

- Que... qu’est-ce que tu fou là?

- Bah je faisais un tour par là histoire de visiter un peu... je peux m'asseoir?

- J'ai le choix?

- Non, répondit Angel un sourire hypocrite aux lèvres. Qu'est-ce que tu dessines?

- Ça te regarde pas.

- Tu n'es pas très bavard hein?

- Putin tu me soules!

Edward rangea ses affaires en fourrant tout dans son sac et s'éloigna du brun. Celui-ci le regarda s'en aller et se leva derrière lui calmement. Le blond n'avait vraiment pas l'air dans son assiette. Était-ce à cause de lui qu'il était si stressé. Si c'était le cas il était assez satisfait. Soudain quelque chose attira son attention. Il se pencha par terre et ramassa le papier blanc qui traînait.

- Carte d'étudiant, Lycée Braveheart, Mr. Edward JAMY... Il devrait vraiment faire plus attention à ses affaires celui-là, dit Angel en emportant la carte dans sa poche.

**

Sarah s'activait à la préparation du repas quand des coups se firent entendre à la porte.

- Tu peux aller ouvrir Ed?

- Okay.

Edward se dirigea vers la porte et tira le verrou avant d'ouvrir. Ses yeux s'écarquillèrent devant Angel qui se tenait devant la porte en souriant, sa carte d'étudiant à la main. Mais qu'est-ce qu'il pouvait être con. Si seulement il n'avait pas laisser tomber sa carte peut-être que le brun en l'aurait jamais suivit et n'aurait jamais trouvé son adresse. Il resta là les yeux dans le vide à se maudire intérieurement quand la voix de Sarah le fit revenir à la réalité.

- C'est qui? demanda-t-elle en venant vers les garçons qui n'avaient toujours pas bougé depuis que le blond avait ouvert.

- C'est un mec de ma classe qui est venu me rapporter ma carte d'étudiant.

- Ah bon bah fait le entrer pour le remercier.

- Euh... mais c'est pas super, pas maintenant on va manger!

- Mais non c'est pas encore cuit et.... J'y crois pas dites moi que je rêve... le mec de l'affiche!! bah qu'est-ce que tu attend pour le faire entrer!

Edward soupira et s'écarta de la porte afin de laisser Angel entrer. Sarah qui était littéralement sous le choc enleva son tablier en vitesse et vint près du brun qui souriait toujours à coté d'Edward, qui lui, ne semblait pas ravit de la situation. Sarah remarqua directement l'ambiance tendue entre les deux et les invita à s'asseoir forçant Edward à rester avec eux au lieu de remonté dans sa chambre.

- Alors c'est bien toi qui pose sur l'affiche?

- Oui, c'est bien moi.

- J'adore le parfum, et encore plus l'affiche... t'es très beau dessus!

- Merci beaucoup.

- Bon arrête de faire la gueule Edward, tiens, va chercher des gâteaux apéritifs!

Edward s'exécuta sans protester, heureux que sa soeur lui donne une bonne excuse pour s'en aller. Il se dirigea vers la cuisine et fouilla dans les tiroir afin de trouver ce qui ferait l'affaire.

- Je vais l'aider.

- Non t'inquiètes pas il sait s'en sortir tout seul.

- Non mais je n'aime pas rester inactif et attendre de me faire servir.

Angel se leva à son tour et alla dans la cuisine où il retrouva Edward en train de vider machinalement des petits gâteaux à la tomate dans de petites coupelles.

- Hein! mais qu'est-ce que tu fou là!

- bah je viens t'aider.

- J'ai pas besoin de toi va te rasseoir.

Mais le brun ignora ses plaintes et se rapprocha de lui. Sa main s'avança vers la sienne et vint l'effleurer. Le blond se sentit frissonner à se contact laissant tomber son paquet par terre. "merde" siffla t-il dans ses dents. Il se pencha pour les ramasser mais une mains vint se glisser sous son ventre.

- mais qu'est-ce que...

- T'inquiète pas je vais ramasser, chuchota le brun à son oreille.

Edward entendait ses chuchotements et son souffle chaud se déposer sur ses oreilles. Ils étaient trop près. Beaucoup trop près. Mais cela ne semblait pas dérangé Angel qui s'était mis à ramasser les gâteaux tout en tenant le blond par le ventre. Edward se sentait mal à l'aise. Plus le temps passait plus il avait l'impression que la main du brun descendait. Il en fut convaincu quand sa main cessa de toucher sa poitrine et commença à se loger sur son bas ventre. Edward commençait à avoir chaud et le peu de distance qui les séparait était comme un supplice. Il ferma les yeux, essayant d'oublier la situations un moment.

- Bah... ça va pas? Qu'est-ce qui t'arrives t'es tout rouge?

- Hein? Non ya rien!

- Bon bah relèves toi, je vais pas te porter éternellement...

           Il se releva et arrangea les coupelles laissez en plan 5 minutes auparavant. Il les saisit et retourna dans le salon en compagnie de Sarah. Edward était, lui, resté dans la cuisine. Il n'avait pas encore osé bougé depuis que Angel l'avait surpris rouge comme un poivron. C'était assez humiliant et il se sentait tellement ridicule à ce moment là. Comment un simple contact avait put le gêner à ce point. Il se maudissait intérieurement de ne s'être pas écarté du brun quand ils étaient tous deux accroupis. Quand il eut moins chaud, il retourna lui aussi dans le salon. Sarah et Angel rigolait sans gêne depuis qu'il n'était pas là se qui avait le don d'énervé Edward qui se sentait exclus. Non seulement sa soeur l'admirait mais en plus elle lui accordait beaucoup plus d'attention en cinq minutes que lui n'avait jamais eut en dix-huit ans. Il essaya de se détendre et s'assit dans le canapé à coté du brun, il ne se laisserait pas avoir deux fois.

- Angel! Tu savais que Edward était fan de toi! s'exclama Sarah.

- Ah bon? Fit Angel étonné avant de se tourner vers le principal intéressé.

- Quoi? déglutit Edward, c'est n'importe quoi!

- Si, il a une jolie affiche de ton parfum en haut. Il y prend tellement soin, si tu savais, elle est en plein milieu de son mur principal.

- C'est vrai? demanda Angel un petit sourire narquois aux lèvres.

- ... oui, finit par céder le blond qui savait qu'il n'avait aucune chance de faire passer ça pour un mensonge.

- Je savais bien que tu m'aimais!

- Arrête de dire n'importe quoi!

Angel et Sarah éclatèrent de rire devant Edward qui recommençait à bouder. Pourquoi est-ce que sa propre soeur se retournait contre lui! Il les regarda rigoler et commença à se décontracter un peu. Peut-être qu'Angel n'était pas si méchant que ça après tout. L'ambiance était désormais plus plaisante et Edward arrivait enfin à ne plus être irrité par la présence du brun à ses cotés. Il tendit sa main vers la coupelle quand il ressentit le même frisson que précédemment. Son visage fut prit de chaleur et vira instantanément au rouge. Les doigts du brun effleurèrent les siens sa paume caressa sa main. Ce sentiment de gêne tourna court quand la voix du brun se fit entendre.

- Tu pourrait pousser ta main j'aimerai prendre un gâteau? demanda-t-il en souriant.

- Ah euh oui, bafouilla Edward.

Pour la deuxième fois en une soirée, Angel avait réussit à le tourner en ridicule. Edward enleva se qu'il avait pensé précédemment, ce mec n'était pas cool du tout. Angel s'en alla vers 21 heure et se fit raccompagné à la porte par le Edward qui voulait être sur qu'il s'en aille.

- Bien merci pour l'apéritif.

- De rien mon chou! Tu reviens quand tu veux! hein Edward?

- Dans tes rêves, marmonna Edward plus pour lui que pour les autres.

Il accompagna Angel à la porte et priait pour qu'il ne lui parle pas sur le pas de la porte. Sarah était retourné dans la cuisine tandis que les deux garçons étaient sur le pas de la porte, l'un était sur le pas de la porte et l'autre le regardait avec satisfaction sur le palier.

- Merci pour la soirée Edward.

Avant que Celui-ci ne put réprimer sa rancoeur vis à vis du brun, Angel s'était déjà penché vers lui posant ses lèvres sur le coin de sa bouche. Le brun se redressa tandis que le blond resta figé les yeux ouvert puis Angel s'éloigna sans un mot de plus. Edward resta sur le palier et passa un doigt sur sa bouche.

Posté par milou-chan à 17:08 - AngHell [en cours] - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire